Nouvelles

La MRC interpelle les candidats à l’élection provinciale

La MRC interpelle les candidats à l’élection provinciale

La MRC du Haut-Saint-François est une importante partie du comté de Mégantic : sa population compose près de la moitié de celle du comté. De plus, elle est aussi un palier politique supramunicipal stratégique. La MRC du Haut-Saint-François est guidée par une démarche globale et intégrée de développement élaborée avec l’ensemble des partenaires et ses décisions doivent cadrer avec les enjeux qui y sont identifiés. Les plans d’action et les dossiers qui en découlent et sur lesquels travaille l’équipe de la MRC ont été priorisés en fonction de leur impact.

La MRC du Haut-Saint-François a rencontré les candidats du comté de Mégantic à l’élection provinciale afin de les informer des enjeux et changements souhaités issus de sa démarche globale et intégrée, des dossiers nécessitant un appui gouvernemental, des opportunités et des difficultés vécues sur le territoire.

Ces changements sont :

  • donner à la population le goût d’apprendre et d’entreprendre (une population audacieuse);
  • augmenter la scolarisation et les compétences de la population;
  • augmenter la population active et sa qualification;
  • avoir une culture d’égalité homme-femme;
  • avoir une culture de solidarité forte entre les citoyens, les organismes et les municipalités;
  • avoir une vision d’avenir partagée et rassembleuse dans laquelle chaque acteur sait qu’il a un rôle à jouer et qui guide les actions de tous;
  • avoir une croissance démographique dans l’est du territoire;
  • réduire l’âge médian pour l’ensemble du territoire et surtout dans l’est.

Les candidats ont été informés sur les dossiers de développement en cours, en insistant sur ceux nécessitant un appui gouvernemental immédiat ou à court terme. Ces derniers sont :

  • la relance du centre de tri de Valoris;
  • le projet au sommet du mont Mégantic;
  • le carrefour 112-214-253;
  • le projet de serres MYM;
  • la piste multifonctionnelle sur l’ancienne voie ferrée du Québec Central;
  • l’internet haute vitesse et la couverture du territoire en téléphonie cellulaire;
  • la route 257.

Monsieur Richard Tanguay, préfet suppléant, souligne que : «Le Haut-Saint-François ne profite pas de fonds spéciaux gouvernementaux obtenus par les MRC du Granit et des Sources — obtenus, nous en convenons, à la suite de regrettables circonstances — ni des considérables capacités financières de la ville de Sherbrooke, notre proche voisine. Nous avons donc des attentes élevées, avivées par un certain sentiment d’iniquité.»

Outre l’opportunité offerte aux candidats de se familiariser avec les réalités du Haut-Saint-François, la MRC veut connaître leur position sur ces sujets et ce qu’ils entendent faire, en termes de contribution, s’ils remportent l’élection. La MRC souhaite donc qu’ils énoncent formellement au cours de la campagne électorale leur engagement à nous aider à réaliser ces dossiers.

Monsieur Tanguay mentionne également : «L’équipe des maires du Haut-Saint-François est plus que jamais unie, engagée et solidaire. Cela se traduit par un dynamisme impressionnant et des dossiers solides.» Afin d’assurer l’avancement de ces dossiers, la MRC tient à établir une relation collaborative avec celle ou celui qui représentera le comté à l’assemblée nationale. Pour ce faire, la MRC propose de développer une synergie à travers des rencontres statutaires.

La MRC du Haut-Saint-François remercie les candidats pour leur collaboration et félicite mesdames Gloriane Blais et Andrée Larrivée ainsi que messieurs Sylvain Dodier, François Jacques et Robert G. Roy pour leur engagement politique auprès des citoyens de comté de Mégantic.