Nouvelles

Votre chat est-il un bon voisin?

adulte chat(2)

Votre chat est-il un bon voisin?
Puisque nous vivons en société, partagez sa vie avec un animal de compagnie signifie que celui-ci ne doit pas embêter le voisinage. Cette preuve de civisme ne s’applique pas qu’aux chiens, mais aussi aux chats.

Si votre félin attire les foudres des voisins, il est de votre devoir d’apporter des solutions concrètes afin de régler la situation problématique. Voici quelques conseils qui vous aideront à faire de votre chat un « bon voisin ».

Écoutez d’abord avec respect le point de vue de votre voisin s’il se plaint de nuisances causées par votre chat. Il est de son droit de refuser que votre félin s’aventure chez lui, surtout s’il cause des dégâts. Puis, veillez à corriger la ou les causes nuisant à son confort et à son bien-être. Voici quelques pistes.

Une première solution consiste à offrir à votre chat des sorties contrôlées en aménageant à l’extérieur un enclos ou une clôture. Rendez cet espace attrayant en y disposant des objets où votre chat pourra se percher, faire ses griffes, se cacher, faire la sieste ou observer les oiseaux.

  • Placez un carré de sable ou de tourbe pour l’inciter à y faire ses besoins.
  • Plantez de l’herbe à chat ou de la valériane, deux plantes dont il raffolera.
  • S’il a l’habitude de chasser les oiseaux fréquentant les mangeoires de vos voisins, installez une clochette à son collier; les oiseaux auront ainsi la chance de s’envoler lorsqu’ils entendront le son de la clochette.

La meilleure solution demeure bien sûr à amener petit à petit votre chat à vivre uniquement à l’intérieur. Voici comment procéder.

  • Réduisez de façon graduelle et constante ses sorties à l’extérieur jusqu’à leur élimination complète.
  • Parallèlement à ces sorties contrôlées, transformez votre intérieur en un environnement stimulant : installez un arbre à chat (ou toute autre plateforme surélevée) et un poteau à gratter.
  • Fournissez-lui des jouets stimulants (balles, sacs de papier ouverts, agace-chats ou autres) qui lui permettront d’interagir avec vous.
  • Offrez-lui de la verdure; blé, avoine, gazon, herbe à chat, thym, sauge et persil sont parmi ses préférées Semez l’une de ces herbes chaque mois pour assurer leur fraîcheur (des trousses sont disponibles dans les boutiques spécialisées).
  • Utilisez des produits homéopathiques ou composés de phéromones synthétiques afin de diminuer le stress ou l’anxiété que pourrait possiblement provoquer cette transition.

Découvrez plusieurs autres trucs dans le dépliant « Votre chat est-il un bon voisin? » disponible sur le site de la SPA de l’Estrie (spaestrie.qc.ca), dans la section Nos publications ou au bureau de votre municipalités.

societe-protectrice-des-animaux