Nouvelles

Réduction de la limite de vitesse sur la route 112 – East Angus presse le gouvernement d’agir

Réduction de la limite de vitesse sur la route 112
East Angus presse le gouvernement d’agir

East Angus, 4 octobre 2019

La Ville de East Angus est déçue de cette décision prise rapidement, dite temporaire, mais qui risque de durer très longtemps.

La mairesse de East Angus, Mme Lyne Boulanger a écrit au Ministre des Transports, M. François Bonnardel le 19 septembre dernier et elle est toujours  en attente d’une réponse. Madame Boulanger est déçue de n’avoir jamais été consulté avant cette que cette décision soit prise.

« Les représentants du Ministère des Transports peuvent bien confirmer que l’implantation d’une zone de 70 km/h sur un peu plus de 6 km entre Ascot Corner et Westbury/East Angus ajoute que quelques secondes de plus de route pour les usagers, mais nous savons tous très bien que cette solution temporaire n’améliora pas la situation et ne réduira pas le nombre d’accidents sur la route 112. Cette décision est seulement une réponse au triste accident survenu le 2 septembre dernier près de l’intersection du Chemin Paul. » souligne Mme Boulanger.

Suite à la réception de plusieurs plaintes de citoyennes et de citoyens de la ville de East Angus, les élus pressent le gouvernement du Québec de prendre dès maintenant des engagements clairs afin d’améliorer réellement la sécurité des usagers de la route 112 entre Sherbrooke et Westbury/East Angus. De plus, la mairesse de East Angus ajoute : « La route 112 est l’accès rapide à plusieurs municipalités dans la MRC du Haut-Saint-François, la réduction de la vitesse est un élément supplémentaire qui réduit les possibilités au développement économique et résidentiel et cela n’est pas seulement pour East Angus, mais également pour les autres municipalités du Haut-Saint-François. Aujourd’hui, tout va très vite et le temps est compté. »

Pour les acteurs du milieu, il est maintenant important de connaître rapidement les actions que le gouvernement entreprendra afin d’améliorer concrètement la sécurité sur la route 112, et qui, à l’avis de plusieurs, ne passe pas par la réduction de la vitesse.